|Santé] Le paracétamol , l’aspirine et l’ibuprofène

 


Le paracétamol, l’aspirine et l’ibuprofène (acétaminophène à l’étranger) fréquemment utilisé chez l’homme, provoquent beaucoup d’intoxication chez le chat et le chien. Il ne faut donc pas oublier que les traitements pour l’homme sont DANGEREUX chez l’animal.

Dans le paracétamol, un enzyme situé dans le foie utile pour le cheminement et la transformation du médicament est peu présent et inexistant chez le chat, ce qui provoque une accumulation dans le foie qui part la suite atteinte le sang (méthémoglobinisation) , c’est un défaut majeur dans le transport d’oxygène.

Chez le chat la moindre absorption est dangereuse , en quelque heure il atteint le foie et entraîne la mort !
LE PARACÉTAMOL NE DOIT EN AUCUN CAS DONNÉ A UN CHAT !

Les chiens, eux sont sensibles au surdosage qui est rapide chez les petits chiens, ce qui peut causer la mort !
C’est pour cela que comme chez le chat LE PARACÉTAMOL NE DOIT EN AUCUN CAS DONNÉ A UN CHIEN !

Quels sont les symptômes ? Pour le chien comme pour le chat (qui pour lui sont plus forts et plus rapides) , vomissements, salivation, trouble sanguin (sang marron) , défaillance du foie qui peuvent entraîner des œdèmes, hypothermie et mort. Voilà ce qui peut se passer quand on ne sait pas et qu’on pense bien faire, inquiétant ? Pire, je dirais atroce !

Que faire en cas d’intoxication ? Appeler votre vétérinaire (le plus proche possible ou celui de garde) , c’est une question de vie ou de mort !
Il existe des « antidotes » , la N-Acétyl-Cysteine et la vitamine C, mais n’oubliez pas seul un vétérinaire peut l’administrer convenablement, n’aggravez pas les choses en voulant le faire vous-même ! Malheureusement, celui-ci ne suffit pas, l’animal doit souvent être hospitalier » pour le faire vomir, perfuser, tenter de sauver le foie, l’oxygéner.

Même avec le traitement le chien et plus le chat ont des risques de mourir lors de l’intoxication. Si le foie est mort la médecine vétérinaire ne permet aucune transplantation !

L’aspirine et l’Ibuprofène sont aussi responsables d’intoxication fréquente chez le chien et le chat. Ils sont traités ensemble, car ils ont le même mécanisme.

Ces deux médicaments agissent pour limiter une inflammation ( Douleur, rougeur, fièvre, … ) mais ont comme effets secondaires d’abaisser la protection de l’estomac, la protection de l’intestin et diminue la circulation du sang dans les reins. Une action anti-plaquettaire d’ajoute a tous ça et perturbe la bonne coagulation du sang dans le corps, elle entraîne des saignements anormaux.
Ces effets secondaires apparaissent à des doses beaucoup plus faibles pour le chien et le chat que pour l’homme. Le chat est encore une fois plus sensible que le chien.

ILS NE DOIVENT DONC EN AUCUN CAS ETRE DONNE A VOTRE ANIMAL !!

Votre vétérinaire peut vous prescrire de l’aspirine pour votre chien et chat pour limiter les caillots de sang dans les vaisseaux, ce n’est en aucun cas une raison pour l’utiliser à tort et à travers une fois prescris, vous devez suivre tout ce que vous dit votre vétérinaire ! AUCUNE AUTO-MÉDICATION !

Les symptômes, pertes d’appétit, anorexie, vomissement, diarrhées, hémorragie digestive, douleur abdominale, hémorragie dans le corps. Après plusieurs jours d’intoxication, atteinte rénale, hépatite, atteinte système nerveux central et décès de l’animal.

Traitement, comme pour le paracétamol la première chose à faire est d’appeler votre vétérinaire, urgence vitale !! Il vous donnera des conseils afin de sauver votre animal, comme le faire vomir ou donner du charbon activé avant de l’emmener à la clinique.
Pour ces deux médicaments, il n’y a aucun antidote !

Les soins sont de nettoyer le corps, protéger les organes et soutenir les fonctions vitales. L’hospitalisation est donc fréquente. Seront administrés protecteurs hépatiques et rénaux, pansement gastro-intestinal, antalgique et antibiotique.

Dans les cas plus graves, on est amené à la transfusion.

La mort de l’animal est inévitable en cas de fortes intoxications.

À retenir : NE JAMAIS SOIGNER SON ANIMAL SOIT MÊME ET ENCORE MOINS AVEC DES TRAITEMENTS POUR L’HOMME ! 

Publicités

|Santé] Un chat en bonne santé est un chat heureux.

Pour savoir si votre chat est en bonne santé, il est important de l’examiner quotidiennement, pour voir s’il n’a pas une anomalie. Vous pouvez profiter du moment Câlin pour examiner votre chat en passant vos mains dans son pelage et aussi contrôler les autres signes de bonne santé. 
Quel est le comportement d’un chat en bonne santé ?
~ Plein d’énergie, vif ‘le degré d’énergie varie en fonction de l’âge de votre chat). Il ne doit avoir aucun signe de léthargie, d’abattement, de confusion et de désorientation.
~ Non-apathique, il ne se met pas en retrait et s’intéresse à ce qui se passe autour de lui.
~ Bon appétit, votre chat mange suffisamment sans être boulimique.
~ aucun signe de maladie ( toux, éternuement, vomissement, diarrhée ou constipation).
~ Boit normalement, pas d’excès sans raison (chaleur).
~ Respire sans difficulté.
~ Urine normalement sans douleur ou sans dans les urines.
~ sans raideur, difficulté a sauter, paralysie, douleur lors des caresses ou repas. 
Les signes physiques
Yeux ~ Vifs et brillant. 
Truffe ~ couleur habituelle et un peu humide.
Gueule ~ Inodore , sans bave , sang ou écoulement. 
Oreilles ~ Propres et inodores.
Griffes ~ Propres ; sans signes de paralysie ou gêne. 
Pelage ~ Brillant , lisse , pas de perte ou zones dénudées. 
Arrière-train ~ Propre , absence de douleurs , croûtes , écoulement ou irritation. 
Signaux d’alerte
signes de mauvaise santé. 
Yeux ~ rouge ou ternes , enflés , purulents ou irrités. 
Truffe ~ sèche , présence de croûtes , d’écoulement ou de saignements.
Gueule ~ Bave , sang , mauvaise haleine ou difficulté a s’alimenter (souvent du a une infection buccale).
Oreille ~ Sales ou malodorantes , gonflées ou blessées. 
Pelage et peau ~ terne et emmêlé , zones dénudé , irritation , démangeaisons. 
Arrière-train ~ douloureux , souillé , signes d’inconfort ou d’irritation. 
Griffes ~ Trop longues , malodorantes ou ensanglantées , œdème ou signe de paralysie. 
Attention !  La truffe n’est pas fiable à 100 % , un chat malade exposé a l’humidité peut avoir la truffe mouillée et au contraire, un chat en pleine santé peut avoir la truffe sèche à cause d’une exposition à la chaleur. 

[Revue] la rééducation de Lascar grâce à son Kerdog

 » Aujourd’hui, la France compte près de 8 millions de chiens. L’amour des français pour leur animal de compagnie est bien connu et leurs dépensent ne cessent d’augmenter. Le marché de la santé se porte bien. Grâce aux progrès de la médecine, ces compagnons vivent de plus en plus vieux, ce qui les rend aussi plus susceptibles de souffrir de maladies. En effet, en France, 5 000 chiens sont opérés chaque année d’une hernie discale et 20 000 souffrent de  handicap souvent dû à l’arthrose ou à des maladies dégénératives.
Un chien paralysé de l’arrière-train souffre, connaît souvent des problèmes d’incontinence. Une vie difficile à gérer tant pour le chien que pour les maîtres. Une situation qui amène souvent à l’euthanasie. Pourtant il existe des solutions en matière d’orthopédie.
Comme chez les humains, les chiens peuvent bénéficier de matériel orthopédique de pointe contribuant à améliorer leur qualité de vie.
Le Kerdog, appareil orthopédique révolutionnaire essentiellement « Made in France » est une véritable innovation dans le domaine de la « mécatronique pour la santé animale ». Ce n’est pas un hasard, si Sophiadog (société qui commercialise ce produit) a bénéficié du soutien d’Oséo et du réseau des Business Angels en levant 230 000 euros.
Ce chariot de 2ème génération va soulager et transformer la vie des chiens paralysés des pattes arrière en leur apportant une possibilité de  réapprentissage à la marche.
Le Kerdog, produit breveté, est le fruit d’un travail d’équipe, des spécialistes (vétérinaires, chirurgiens, neurochirurgiens, neurologues) basés en France, en Angleterre et aux USA ont participé à sa mise au point.
Ses avantages :
          Réduction du temps d’hospitalisation (après une chirurgie)
          Reprise de la marche naturelle plus rapide
          Maintien d’un potentiel neuromusculaire optimal pour les chiens âgés grâce à une rééducation multi quotidienne et régulière
          Facilité du maintien à domicile
          Réduction de l’atrophie musculaire et des problèmes liés à l’immobilité (incontinence, escarres, ankylose articulaire, problèmes cardio-vasculaires liés à un mauvais retour veineux)
          Autonomie et confort de vie pour le chien
          Euthanasie évitée
Le Kerdog s’adresse directement aux particuliers (possibilité de location, paiement en ligne). Les utilisateurs sont unanimes : « Une invention fabuleuse tant pour le chien que pour le maître ».
Le seul matériel orthopédique canin qui apporte aux chiens paralysés la chance de pouvoir remarcher, de reprendre goût à la vie, pour vivre pleinement « leur vie de chien ».
Face à son succès grandissant, ce chariot orthopédique révolutionnaire part à l’assaut de l’Angleterre et des Etats-Unis avec des premières « success stories » enregistrées.  » 
Mon avis : je trouve que c’est un bon produit qui peut faciliter la vie de nos loulous , et c’est ce qui importe le plus. Le fait qu’il puisse éviter l’euthanasie de chiens est vraiment génial  C’est un produit dont je vais parler et je pense qu’il faut en parler c’est important de savoir quoi faire pour nos loulous ! 
Site internet : www.sophiadog.com
Contact :
–  Raymond de la Celle (contact@sophiadog.net)
–  Carine Célibert (ccelibert@free.fr)

[Santé] Premier secours chien

A avoir dans la trousse des premiers soin :
Dans une  trousse :
– une paire de ciseaux
– une bande
– un flacon de Betadine
– des sparadraps
– des compresses stériles
– un flacon d’eau stérile
– un aspi-venin
– un enlève tique
– une pince a épiler
– du coton
– un rasoir
– un gareau
– un ruban (ou muselière).
En cas d’urgence, il est nécessaire de pouvoir donner les premiers soins à votre compagnon avant d’aller voir le vétérinaire le plus proche de l’endroit où vous situez. Il est important de garder votre sang-froid, ne pas paniquez, car votre compagnon le ressentira. Quelques conseils ci-dessous.
/!\ Un chien blessé peut essayer de mordre une main secourable parce qu’il panique et qu’il a peur , il est donc important de le museler pour votre sécurité.

 Accident de voiture : enlever le chien le plus délicatement de la route si possible sur une couverture.Une fois le chien en sécurité appellez un vétérinaire pour qu’il se rende sur les lieus de l’accident ou rendez-vous chez le vétérinaire le plus proche en prenant soin de ne pas trop bouger le chien.

 Arrêt cardiaque : couchez l’animal sur le côté, placez la paume d’une main sur sa poitrine et mettez l’autre main sur la première. Appuyez fermement puis relâchez la pression. Répétez ce mouvement 20 à 30 fois par minute en adaptant votre force à la constitution du chien afin de ne pas lui fracturer les côtes. Dès que vous sentirez son pouls, emmenez-le d’urgence chez le vétérinaire.

Arrêt respiratoire : si votre chien ne respire plus, il faut pratiquer la respiration artificielle seule ou en complément du massage cardiaque. Le chien étant couché sur le côté, inclinez sa tête vers l’arrière. Enlevez toute trace de sang ou de mucus de sa bouche et tirez sa langue vers l’extérieur afin de libérer sa gorge, refermez le museau. Puis placez votre bouche sur sa truffe. Soufflez jusqu’à ce que la poitrine du chien se soulève. Recommencez l’opération à raison de 10 à 15 respirations par minute.

 Brûlure : ne traitez pas de votre propre initiative une brûlure à l’aide d’une pommade. Passez la partie brûlée sous l’eau courante froide afin de calmer la douleur ou éventuellement un gant de toilette mouillé dans lequel vous y aurai placé des glaçons afin de limiter la profondeur et l’extension de la brulure puis couvrez-là d’un linge propre (pas d’ouate). Emmenez aussitôt votre chien chez le vétérinaire.

 Coup de chaleur : une forte chaleur associée à une ventilation faible, par exemple dans une voiture fermée stationnée en plein soleil, et à un manque d’eau peuvent provoquer chez votre chien une hausse de température importante. Aspergez-le alors précautionneusement et longuement, sur la tête et sur tout le corps d’eau froide (mais non glacée). Les bombes d’eau minérale sont souvent utiles dans ce cas-là. Lorsque sa température commence à baisser, appliquez-lui sur la tête de la glace emballée dans un linge et conduisez-le de suite chez le vétérinaire.

 Diarrhée : mettez le chien à la diète 24 heures tout en lui assurant de l’eau fraîche en permanence. Vous pouvez également lui donner un régénérant de la flore intestinale ou un anti-diarrhéique oral. Si celle-ci ne passe pas rapidement, consultez au plus tôt votre vétérinaire. Dans tous les cas, consultez immédiatement si vous détectez la présence de sang dans les selles où si celles-ci ont une odeur très désagréable.

 Écorchure : nettoyez la blessure et rincez soigneusement à l’eau fraiche et désinfectez.

 Électrocution : coupez immédiatement le courant ou éloignez l’animal de la source électrique à l’aide d’un bois ou de tout objet non-conducteur. Coupez immédiatement le courant ou éloignez l’animal de la source électrique à l’aide d’un bois ou de tout objet non-conducteur.

 Fracture : tâchez d’immobiliser le membre brisé. Si le chien ne peut plus se mouvoir, placez-le sur une couverture que vous porterez à 2 comme un brancard, chacun prenant 2 coins. Rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire.

Hameçon : eh oui nos chiens aiment l’eau donc si des fois ils se baigne à proximité d’un lieu de pêche soyez vigilant. Seul un vétérinaire peut l’enlever, car l’hameçon devra être sectionné. En aucun cas essayez de l’enlever vous-même.

Hémorragie : appuyez fortement sur la blessure à l’aide d’un tampon de gaze ou un chiffon propre maintenu par du sparadrap. Si le flux de sang demeure important et que la blessure se situe sur l’un des membres, faites un garrot entre la blessure et le cœur. Pendant le transport chez le vétérinaire, desserrez le garrot toutes les 5 minutes afin de laisser circuler un peu de sang dans la partie blessée. Attention un garrot laissé trop longtemps abîme le système circulatoire et votre chien risque l’amputation du membre ainsi garrotté !!! Donc arrêtez-vous chez le vétérinaire le plus proche!!

Hypothermie : réchauffer le chien dans un bain chaud ou avec une bouillotte, une couverture chauffante…

Morsure : toute plaie due à une morsure devra être Soigneusement désinfectée à l’aide d’une solution antiseptique comme de la Bétadine®. Si la gravité semble importante ou que vous ne parvenez pas à endiguer l’hémorragie, comprimez le point d’hémorragie et rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire. Morsure d’Araignée : utilisez des compresses froides et une pompe aspirante spéciale anti-venin puis ensuite désinfectez consciencieusement la morsure. Morsure de Serpent : mettre de la glace autour de la morsure et aller rapidement chez un vétérinaire et essayez d’identifiez le serpent pour administrer l’anti-venin adapté.

Saignement de nez : appliquez des compresses froides sur le nez et comprimez toute blessure visible.

Lui faire prendre un médicament : toute méthode consistant à inclure le cachet où la gélule dans la gamelle est à proscrire en raison du fait que vous ne pourrez jamais être sûr à 100 % que le chien l’a bien avalé. Le plus simple et le plus efficace consistent à enfouir le cachet où la gélule dans une petite boulette de viande où de fromage et de tendre gentiment le tout au chien. Si, malgré tout, il refusait votre préparation, il faudra employer les grands moyens ! N’oubliez pas que votre chien est très rusé. Ouvrez-lui la bouche, tenez-vous derrière lui les jambes fermées afin qu’il ne puisse pas reculer. – insérez le médicament bien au fond de la gorge, au milieu de la langue, – refermez-lui la gueule et gardez lui la tête vers le haut, – massez (par frottement) la gorge du chien quelques secondes. Il est bien évident que l’ensemble de ces opérations doit se passer rapidement et sans brutalité. Au besoin, procédez à 2 : un qui tient le chien, l’autre qui ouvre la bouche et y introduit le médicament.

source : labrador-retriever

Je vais essayer de vous trouver pour les chats, rongeurs et chevaux.

Je crois que j’ai un problème de boite mail donc si vous m’en aviez envoyé un et que vous n’avez pas reçu de réponse ressayer de m’en envoyer un ou laisser mon un commentaire dans « contact « 

[Santé] Quand Vermifuger mon animal ?

La vermifugation doit êtres régulière tout au long de la vie de votre animal.

Jeune : –> de 15 jours à 2 mois tous les 15 jours
           –> de 2 à 6 mois une fois par mois

Adulte : –> Apres 6 mois deux fois par an minimum (perso je vis a la campagne donc je le fais 4 fois pas en a chaque saison)

Femelle reproductrice : –> 2/3 jours avant la saillie.
                                    –> 15 jours avant ET après  la mise bas.

Age Date Vermifuge utilisé
15 jours
1 mois
2 mois
3mois
4 mois
5 mois
6 mois
1 an
Et demi
2 ans
Et demi
3 ans
Et demi
4 ans
Et demi
5 ans
Et demi
6 ans
Et demi
7 ans
Et demi
8 ans
Et demi
9 ans
Et demi
10 ans
Et demi
11 ans
Et demi
12 ans
Et demi
13 ans
Et demi
14 ans
Et demi
Et plus …

Retrouvez nous sur Facebook.

[Santé] Les Parasites du tube digestif

Les vers.

Ils ont de multiples conséquences sur la santé de l’animal.
Ils peuvent provoquer :
– Troubles digestifs (diarrhées , ballonnements , vomissements , douleurs abdominales)
– Amaigrissement.
– Poil Terne.
– Retards de croissances.
– Anémie , du fait de la ponction sanguine.

Les vers ronds (ankylostomes et trichures)
Les ankylostomes contamine l’animal en traversant la peau et en gagnant les intestins par la circulation sanguine , les trichures se transmettent par léchage et nécessite un vermifuges spécifique.

Les vers plats (tenias)
la transmission de ces vers est assurée par l’ingestion de puces et petites proies (rongeurs , lapins , … )
L’un d’eux , echinococcus granulosus (a vos souhait)  , peut êtres transmit par l’homme.

Si votre chiot ou chaton est ballonné il faut penser a le vermifuger.
Vermifuger son animal avant un vaccin assure une meilleure efficacité du vaccin.
Manger de l’herbe ne vermifuge pas , au contraire.
Lorsque l’animal a des vers il faut penser a le traiter contre les puces car elles transmettent des vers.
Pour éviter une résistance il est utile d’alterner les vermifuges.

90% des chiots et chatons sont parasités des la naissance.
Les vers perturbent la croissance et entraînent des troubles digestifs.
La ré infestation nécessite de répéter la vermifugation fréquemment.

Retrouvez nous sur Facebook.

[Santé] Les parasites de la peau.

Les puces.

les puces sont des parasites omniprésents. A l’age adulte elle parasite votre animal pour se nourrir de son sang. Elle pond des centaines , voir des milliers d’œufs sur votre animal.Les œufs tombent sur le sol des endroits les plus fréquenté par votre animal , ils se transforme en larves puis en nymphes , ils sont entouré d’un cocon protecteur. Des qu’elles perçoivent de la présence (animal ou humaine) elles sortent de leur cocon pour aller se nourrir de sang sur l’animal comme sur l’humain.

Parasite Nuisible.
Les puces sont nuisibles a la santé de  votre animal. Leur salive provoque des allergies accompagnés de fort grattage appelé DAPP , Dermatites Allergiques aux Piqûres de Puces.Elles peuvent transmettre des vers a l’animal.

Les puces de parquets.
Ce sont les puces « classique » de l’animal , après s’êtres désenveloppées dans la maison , elles éclosent et deviennent de jeunes adultes.

– 5 puces sur votre animal = 95 qui se développent dans votre maison. 
– Si une maison reste longtemps inoccupée a votre retour vos vibrations font éclore TOUS les cocons , ce qui donne une Invasion.
– Comment savoir si mon animal a des puces ? Brosser le a rebrousse-poils sur un drap blanc si des points noir tombent , ce sont des excrément de puces. 
– Il est DÉCONSEILLE d’utiliser 2 produits antiparasitaire sur l’animal. 
Si votre animal a des puces il est impératif de le traiter afin d’éliminer les puces adultes et de traiter l’environnement. 
Les tiques. 
Elles sont présentes dans  les espaces vert et les bois.Elles sont fixées a des brindilles d’où  elles se laissent tomber pour se fixer sur l’animal pour se nourrir de leur sang. 
Elles peuvent transmettre aux chiens la piroplasmose qui est une maladie mortelle. 
Il faut inspecter l’animal quotidiennement afin d’enlever les tiques présentent , on peut aussi protéger son animal en utilisant des produits antiparasitaire.
Il ne faut jamais retirer une tique fixé avec les mains , de l’éther ou une pince a épiler , car elles peuvent se casser et rester dans la peau de l’animal ce qui provoque un abcès. la manipulation de la tique par la mains et la pince a épiler entraîne la transmission de la piroplasmose. L’éther demande une longue durée. d’application. 
Les poux et aoûtants.
Les poux sont rare sur animal sauf si il est mal entretenus , ils se manifestent par des démangeaison au niveau du cou et de la tête de l’animal.
Les aoûtants sont des larves d’acariens des jardins , ils s’installent dans les replis de la peau de l’animal et les doigts , ils forment de petites croûtes oranges qui entraînent de fortes démangeaisons. 
Pour lutter contre les parasites j’utilise Advantix pour Bianca et Frontline combo pour Gabou. 
Retrouvez nous sur Facebook.

[Santé] La Leishmaniose


Les moustiques peuvent transmettre une maladie la Leishmaniose
La leishmaniose est une maladie grave , souvent mortelle , contre laquelle il n’existe aucun traitement efficace a 100%.
Elle est transmise par une piqûre d’un petit insecte voisin du moustique.
Les symptômes de la maladie apparaissent quelques semaines a quelques mois après la piqûre  Ils sont presque toujours graves et peuvent entraîner la mort du chien.

J’utilise le collier Scalibor pour Bianca, je connais pas mal de personne qui on fait le vaccin, il parait qu’il a des effets secondaire, toutes les personnes que je connais en on eu aucun, vous pouvez vous renseigner auprès de votre vétérinaire.
Retrouvez nous sur Facebook.




[Conseil] Les substances dangereuses.

Les médicaments pour humains.
Peu de médicaments pour humain sont adaptés aux chiens et aux chats , ils réagissent différemment que nous aux médicaments.

Les médicaments anti-inflammatoires, antipyrétiques et antalgiques peuvent avoir des conséquences graves sur la santé de votre animal. C’est le cas de l’aspirine qu’il faut éviter chez le chat et le chien ainsi que le paracétamol est mortel pour le chat.

L’utilisation de produit humain est déconseillée chez les chats, les chiens et les autres animaux à cause de ces nombreux risques.

Les produits ménagers.

Ils sont la cause de nombreuses intoxication.

Attention ! Ne pas laisser traîner eau de javel , détergents ,  white spirit , lessives , antigels , raticides ou taupicides.

Le chocolat.

Il est toxique et mortel même a petite dose pour les petits chiens.

Les plantes Toxique. 

Certaines plantes peuvent être dangereuses pour vos animaux.

Diffenbachia , philodendron , ficus , monstera , anthurium , spatiphyllum , croton  étoil de noël … Son des plantes à sève caustique , elles provoquent des brûlures et irritations au point de contact . L’indigestion est rare mais possible ! Elle entraîne des brûlures buccales et parfois des troubles digestifs graves, les chats y sont très sensibles.

Laurier rose : Troubles digestifs violents ( vomissements , diarrhées , douleurs abdominales ) apparaissent après 2-3h après l’indigestion.

Tulipe , jacinthes , jonquilles , narcisses , amaryllis : âpres indigestions des vomissements et la diarrhée précédent un état comateux.

Muguet : trouble indigestifs et cardiaques.

Azalées : violents troubles digestifs dans l’heure qui suit l’indigestion et un abattement important dans les cas graves.

Que faire dans ces cas de figure ?

 consulter un vétérinaire.
 en attendant, retirer l’eau et la nourriture en cas de vomissements, diarrhée, hyper salivation.
 rincer abondamment les yeux à l’eau claire lors de contacts avec la sève de plante toxiques.

Retrouvez nous sur Facebook.